AggloM – Enterrement du service public funéraire

 

dessin03

L’agglomération de Montpellier a décidé, sans aucune consultation de la population ni des conseils municipaux, le transfert de ses services funéraires (SFMA) en gestion déléguée, c’est à dire de confier à une entreprise privée (ou société d’économie mixte) la gestion du complexe funéraire de Grammont. Ces services funéraires sont pourtant largement bénéficiaires.

Le service traite 50% des obsèques et 100% des crémations sur le territoire de l’agglomération. Il emploie plus de 50 personnes, fonctionnaires détachés et agents de droit privé.

Selon l’aggloM la délégation au privé permettrait de peser encore plus significativement sur le marché afin de garantir une offre tarifaire maîtrisée. Les élus de l’agglo ne lisent pas les rapports de la cour des comptes qui disent qu’à service égal le service public est moins onéreux que le privé. Ils ignorent également que les privatisations de la Poste, d’EDF, de France Télécom se sont traduites par une augmentation tarifaire, et un service public dégradé. Il n’est pas inutile de rappeler aussi leur coût social énorme (plans sociaux et précarisation de l’emploi).

Le service public n’a pas vocation à accroître ses parts de marché mais à offrir un service à un prix abordable pour les usagers qui ont payé le complexe funéraire avec leurs impôts.

Pour l’agglomération le passage au privé permettrait aux salariés des services funéraires de Montpellier d’être mieux formés et rémunérés. Aucun texte n’empêche l’agglomération de rémunérer et de former ses agents, seule la volonté politique fait défaut.

L’argument de l’aggloM  pour la privatisation des services funéraires serait qu’une entreprise privée est plus compétente que la collectivité pour assurer un service public avec les prix du service public.

La mauvaise foi de monsieur Moure et de ceux qui le soutiennent est « illimited ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.