74 réponses dont 78 % des habitants de Fabrègues. Les autres réponses viennent de  personnes habitant Pignan, Cournonterral, Saussan, Gigean et Montpellier.

Déplacements dans le village :

46 % à pied, 41% en voiture et 14% à vélo

Raisons des déplacements :

Courses 61%, accompagnement écoles/collège : 39%, se rendre à son travail : 16%

Certaines personnes ont répondu plusieurs fois !!! Pas besoin de donner des % , on pourra dire que les trois principales raisons évoquées sont les courses, suivies des accompagnements  , puis des des déplacements pour se rendre sur son lieu de travail.

Satisfactions des équipements du village :

  • Routier : 55% de non satisfaits,
  • Trottoirs : 55% de non satisfaits, dont 68% demandent des trottoirs plus sécurisés.
  • Pistes cyclables : 65 % de non satisfaits, dont 90% souhaitent plus de pistes cyclables et 66 % demandes des pistes cyclables plus sécurisées
  • Stationnement : 60 % de non satisfaits, 79% demandent plus de parkings et 53% souhaiteraient des parkings à l’entrée du village
  • Zone piétonnière : sur les 54 réponses obtenues, 83% souhaiteraient la mise en place d’une zone piétonnière

 

Déplacements hors du village : inter-villages , vers Montpellier ou autres villes

72%, voiture individuelle , 9% en transports en commun , 9% à vélo,7% à pied, 3%,  covoiturage , 1/3 utilisent plusieurs modes de transports successifs,  qui se répartissent essentiellement entre la solution voiture+tram  (la plus fréquente) , suivie de près par la solution bus+tram

Raisons  des déplacements :

Se rendre sur son lieu de travail,  55%, 14% pour se rendre au lycée, collège ou facultés, 28% pour faire des courses, les 3% restants , pour aller au sport/ voir un médecin…

Satisfactions du mode de déplacements utilisé :

61% de non satisfait

Satisfaits des modes de déplacements collectifs mis à disposition :

Sur les 50 réponses reçues,  96%  disent qu’ils ne sont pas assez fréquents, et

74 % des personnes ne sont pas satisfaites, car  73% estiment passer trop de temps dans les transports en commun et 74%  déplorent que les correspondances entre les différents moyens de transports en commun sont mauvaises ( les deux réponses sont corrélées).

Existe-t-il un covoiturage dans votre ville ?

Sur les 63 réponses reçues, pour 6% des personnes il existe un covoiturage dans leur village,  par contre pour 73 % il n’y en a pas , et 21 % de personnes ne savent pas.

Plus des 2/3 (72 %) des personnes n’ayant pas accès à un covoiturage dans leur village seraient intéressées par la mise en place de ce service dans leur village

Souhaits  et suggestions pour l’amélioration des conditions de déplacements :

  1. Pistes cyclables sécurisées inter villages et vers les lignes de tram
  2. Pistes cyclables plus nombreuses et plus sécurisées
  3. Plus de bus inter-village
  4. Bus plus tôt le matin et plus tard le soir, pourquoi pas des minibus en dehors des heures de pointe ?

Une voie dédiée au bus, qui irait plus vite, réduirait le temps passé dans les transports ; cela inciterait les personnes à prendre les transports en commun